Avant-propos des coprésidents du Conseil de l’ILC

Le présent rapport confirme l’hypothèse fondamentale sur laquelle repose notre réseau, à savoir que le seul moyen de transformer la gouvernance foncière pour qu’elle réponde véritablement aux besoins des femmes, des hommes et des communautés tributaires de la terre et des ressources naturelles, c’est de travailler ensemble, et de le faire de façon stratégique.

Notre objectif commun est la gouvernance foncière centrée sur les personnes, à l’image du changement visé dans les 10 engagements de l’ILC. C’est ce qui structure nos actions conjointes et influence de plus en plus les approches de la gouvernance foncière, même au-delà de notre Coalition.

Nous constatons que l’ILC devient de plus en plus un réseau de plates-formes, dirigé par des membres qui font également appel à d’autres partenaires extérieurs à notre réseau. Ces plates-formes œuvrent de concert en faveur de l’instauration d’une gouvernance foncière centrée sur les personnes dans certains pays (Stratégies nationales d’engagement (SNE), 29 pays) et entre les pays travaillant sur un même thème (Initiatives fondées sur les engagements (IFE), 34 plates-formes).

Les réalisations des plates-formes pilotées par des membres qui sont présentées dans ce rapport sont source d’inspiration. Nous sommes fiers de ce que notre réseau est parvenu à accomplir au cours des trois dernières années.

Une forte confiance est accordée à notre capacité de transformation – depuis l’intérêt que continuent de porter les organisations à l’adhésion à notre réseau (63 nouvelles organisations nous ont rejoints en 2018) jusqu’à l’appui de confiance apporté par les partenaires financiers (doublement du budget annuel entre 2015 et 2018). Par ailleurs, les conclusions de la revue à mi-parcours confirment que la stratégie de l’ILC reste valable, et démontrent clairement que la Coalition a contribué à des changements en matière de gouvernance foncière.

Nous avons aussi fait jouer notre influence collective pour influencer efficacement les processus mondiaux importants pour les membres de notre coalition, notamment pour réussir à mettre en œuvre les cibles et indicateurs des objectifs de développement durable relatifs aux droits fonciers.

Nous sommes conscients du chemin important qu’il nous reste à parcourir. La transformation vraiment durable que nous visons demande beaucoup de temps afin d’influencer les processus complexes qui échappent à notre contrôle. Mais les succès remportés au cours de la première période triennale de notre stratégie confirment que nous sommes sur la bonne voie. Bonne lecture à tous !

Mino Ramaroson   
Coprésidente (OSC)

 

Jean-Philippe Audinet
Coprésident (OIG)


NOTRE MISSION

UNE ALLIANCE MONDIALE D’ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET INTERGOUVERNEMENTALES ŒUVRANT ENSEMBLE POUR PLACER L’ETRE HUMAIN AU CŒUR DE LA GOUVERNANCE FONCIERE.

NOTRE VISION

UN MONDE JUSTE, ÉQUITABLE ET INCLUSIF EXEMPT DE PAUVRETÉ DANS LEQUEL LES DROITS FONCIERS SONT GARANTIS.