la justice de genre

_MG_2768.jpg
 

Vers un réseau pour la justice de genre : L'audit de l'ILC sur l'égalité des genres

L'audit de l'ILC sur l'égalités des genres (ILC Gender Audit) a été mené en 2017 et a évalué le travail de la Coalition sur la justice de genre et les droits fonciers des femmes. Elle comprenait un examen des dimensions externes et internes des opérations et des programmes de l'ILC. Sur le plan externe, l'accent a été mis sur les deux principaux instruments des activités de l'ILC - les Stratégies nationales d'engagement (SNE) au niveau des pays et les Initiatives basées sur l'engagement (CBI). Il a également évalué l'influence des politiques et les aspects opérationnels de l'octroi de subventions, de la prestation et de l'évaluation. À l'interne, la vérification a porté sur un certain nombre de domaines différents, y compris la culture du lieu de travail, les compétences et le leadership.

L'audit sur l'égalité des genres a été très apprécié tant par les membres ILC que par le Secrétariat et les Unités de coordination régionale (UCR). Il a démontré que l'ILC a créé une base solide pour promouvoir l'égalité des droits fonciers des femmes dans son travail externe et pour assurer la représentation et la participation des femmes au sein de ses structures de gouvernance interne. Les efforts de l'ILC pour défendre les droits fonciers des femmes ont déjà produit des résultats positifs, y compris des exemples de bonnes pratiques dans toutes les régions dans lesquelles ses membres opèrent ainsi que des outils utiles pour orienter les travaux futurs. L'ILC a également contribué à accroître le leadership des femmes au sein des organisations membres, comme l'a déclaré une femme membre du conseil dans le cadre de l'audit : "Je ne serais pas dans la situation dans laquelle je me trouve si l'ILC ne m'avait pas encouragé à le faire, par exemple en me poussant à participer à des formations et à assister à des réunions". L'audit a mis en évidence un engagement croissant en faveur de la justice de genre et un changement positif au fil du temps en vue de devenir une coalition tournée vers la justice de genre. Toutefois, d'autres mesures sont nécessaires pour éviter la confusion entre la justice de genre et les droits fonciers des femmes ainsi que pour renforcer une approche qui soit favorable à la justice de genre et sensible aux questions de genre dans toutes les opérations de l'ILC.

En effet, l'audit a conclu que pour que l'ILC devienne une véritable coalition favorable à la justice de genre, elle doit s'engager dans un changement plus ambitieux et plus transformateur de son programme. En tant que telle, la Coalition devrait donner la priorité à la création d'une dynamique et encourager l'appropriation par l'ensemble de ses membres, ouvrant ainsi des possibilités de futurs partenariats et de méthodes de travail qui transformeront les inégalités entre les genres.

Certaines des recommandations proposées par l'audit, tant au niveau organisationnel que stratégique, sont déjà mises en œuvre dans le cadre du Plan d'action pour l'égalité des genres, approuvé par le Conseil ILC en décembre 2017. Un comité composé de membres supervise la mise en œuvre du Plan d'action, qui a été lancé au début de 2018. Un premier résultat en est le Glossaire de genre, un outil permettant aux membres du réseau de parler la même langue et d'avoir une compréhension commune des questions de genre.

Les décisions du Conseil de l'ILC sur la mise en œuvre du Plan d'action pour l'égalité des genres marquent une étape importante sur la voie vers un changement transformateur.